La fameuse bûche chocolat-café

logo pinup cnd 5Voilà la deuxième et dernière partie de mes aventures de bûches de Noël avec la dernière réalisation, la bûche chocolat-café que j’ai trouvé sur le site de Mercotte. J’ai choisi cette recette, car on a une recette de tiramisu familiale ultra légère et du coup je voulais me rapprocher de ce goût sans non plus que ce soit trop lourd pour un lendemain de réveillon, où il a fallu tenir à table jusqu’à pas d’heure…

Bon je n’ai pas suivi à la lettre les instructions de Mercotte sur le déroulé de la préparation, je n’en ai tiré que les recettes de mousses que j’ai préparé avec de l’agar-agar, pour la génoise j’ai utilisé ma recette, et je commence à la réussir à tous les coups et pour le glaçage, je voulais que ma bûche soit classe et sobre pour le jour de Noël, alors j’ai opté pour un glaçage miroir chocolat sur lequel j’ai saupoudré de la poudre d’or.

Alors en avant pour cette recette, et je vous promets que le résultatest top, la bûche a été dévoré, je n’ai même pas réussi à prendre des photos du rendu intérieur qui était super joli et les mousses étaient bien séparées.

Pour commencer réaliser la génoise, je l’ai parfumée de cacao amer en poudre et de petits morceaux de marrons glacés, pour rajouter un peu de croquant à la texture.

Pour la réalisation du gâteau en lui-même, je conseille de le préparer au moins 24h à l’avance afin qu’il est bien le temps de prendre au froid !

On commence par la mousse chocolat-café qui sera la première couche sur la génoise et la dernière couche du gâteau.Coffee beans and chocolate

Il faudra pour réaliser cette mousse,
230g de crème anglaise chaude
230g de chocolat-café Valrhona (moi perso j’ai opté pour un Chocolat-café qu’on trouve dans le commerce, mais voici un lien où trouver cette marque de chocolat)
345g de crème fleurette entière
2g d’agar-agar
J’ai commencé par faire fondre le chocolat, au bain marie.
Ensuite j’ai réalisé la crème anglaise dans laquelle j’ai incorporé l’agar-agar que j’ai fait chauffer 1 minute environ. Ensuite j’ai versé sur le chocolat fondu, la crème anglaise en 3 fois et j’ai réalisé une émulsion (incorporer énergiquement deux liquides de températures différentes pour obtenir une crème lisse).
Pendant que le tout refroidit un peu, j’ai monté la crème fleurette en chantilly et j’ai mélangé le tout en 2 fois et délicatement cette fois.
Il faut ensuite séparer en deux cette préparation. J’ai récupéré la première partie que j’ai versé au fond de mon moule que j’avais préalablement emballé de papier film, ce qui facilite le démoulage du gâteau une fois assemblée et ça évite que le moule colle avec le froid. J’ai mis au froid pendant 1h et j’ai laissé la deuxième partie de la mousse à température ambiante.

Maintenant on passe à l’autre mousse qui sera, elle au milieu du gâteau, la mousse mascarpone au café.

Il faudra pour cette mousse,

tiramisu200g de mascarpone
120 à 150g de sucre, moi j’en ai mis 120g
20g de lait entier
55cl de crème fleurette entière
1 expresso très serré
2g d’agar-agar
Pour commencer, j’ai fait bouillir le lait, avec le café et l’agar-agar.
J’ai ensuite versé sur le mascarpone et le sucre en mélangeant vivement au fouet.
J’ai ensuite ajouté la crème fleurette montée en chantilly ferme.
Il faut ensuite verser cette préparation sur la première partie de la bûche qui est au frais.
J’ai recouvert de la deuxième partie de la mousse chocolat-café. J’ai fermé mon gâteau avec ma génoise et j’ai réservé au frais jusqu’au jour de Noël pour le glaçage.
Fierté passée de ma première bûche aux marrons glacés, je me prépare au glaçage de la bûche chocolat-café.
Je la sors du congélateur pour qu’elle soit plus facile à démouler et je commence mon glaçage miroir au chocolat !
Pour le glaçage, comme la recette que j’ai utilisée est très simple et que je vais sûrement la refaire, je dédierai un article complet à cette recette.
Le pas à pas que j’ai trouvé sur ce site est top ! Surtout que la technique de pose est très claire !!
Une fois le glaçage bien refroidi, je sors ma bûche de son moule en serrant tous mes doigts disponible pour que les crèmes aient pris et que ma buche soit jolie. Si toute fois elle ne sort pas toute seule du moule, un petit coup de sèche-cheveux sur les parois du moule et elle sort toute seule comme par magie.

IMG_20141228_011115

J’ai glacé mon gâteau, bon le résultat n’est pas net net au niveau du glaçage mais pour une première c’était plutôt bon et beau, et j’ai saupoudré dessus un peu de poudre doré pour un résultat festif et classe.

 O*.

Sources :
http://www.vanhoutte.com/fr-ca/c-le-blogue-cafe/coin-recettes/grains-de-cafe-enrobes-de-chocolat
http://www.750g.com/tiramisu-r1535.htm
http://www.mercotte.fr/2007/12/21/et-maintenant-il-est-temps-de-sortir-la-buche-au-cafe/

Une réflexion sur “La fameuse bûche chocolat-café

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s